RDC: l'armée lance une campagne de recrutement en pleine mutinerie

23/08/12 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Le Vif

(Belga) Confrontée à une mutinerie dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa a lancé sur toute l'étendue du pays une campagne de recrutement pour enrôler de jeunes Congolais, âgés de 18 à 25 ans, au sein de l'armée, a rapporté mercredi la radio onusienne Okapi.

"La durée de la campagne sera de 15 à 45 jours. Les concernés de nationalité congolaise sont appelés à être âgés de 18 à 25 ans, d'avoir un minimum de formation scolaire des six années d'études primaires, de faire preuve de bonne moralité et d'être célibataires sans enfant", a indiqué un officier des Forces armées de la RDC (FARDC), le lieutenant-colonel Dieudonné Mwitcho Wa Batey. Cet officier est chef de la délégation chargée du recrutement dans la province du Nord-Kivu, la plus concernée par la mutinerie du Mouvement du 23 mars (M23), qui en occupe une partie du territoire. Selon lui, cette campagne de recrutement des jeunes sous les drapeaux, entamée début août au Nord-Kivu, va s'étendre à tout le territoire national. Le lieutenant-colonel a toutefois assuré que cette opération de recrutement n'est pas forcément liée à la guerre dans l'est mais vise plutôt à rajeunir l'armée dans le cadre de la réforme des FARDC entreprise par le gouvernement. Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, avait déjà lancé le 14 août dernier un appel à l'engagement des jeunes, a rappelé Radio Okapi, parrainée par l'ONU. L'armée congolaise combat fin avril des mutins se réclamant du Mouvement du 23 mars (M23), et issus d'une ex-rébellion congolaise: le Congrès national pour la Défense du Peuple (CNDP), intégré dans l'armée en 2009. (MUA)

Nos partenaires