RDC: l'affaire Chebeya devant la Cour suprême le 29 août

14/08/14 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Le Vif

(Belga) Le procès des assassins présumés des défenseurs des droits de l'homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana s'ouvrira le 29 août devant la Cour suprême de RDC après que l'affaire est restée en suspens en appel plus d'un an, a annoncé jeudi l'ONG la Voix des sans Voix (VSV).

RDC: l'affaire Chebeya devant la Cour suprême le 29 août

Floribert Chebeya, fondateur de la VSV, avait été convoqué le 1er juin 2010 à l'Inspection générale de la police à Kinshasa pour rencontrer son chef, le général John Numbi - qui nie avoir donné ce rendez-vous mais a depuis été suspendu. Son corps a été retrouvé le lendemain dans sa voiture. Celui de Fidèle Bazana, son chauffeur, est resté introuvable. La VSV appelle à cette occasion la justice à mettre fin au "régime des intouchables, en procédant à l'arrestation immédiate et sans condition du général John Numbi Banza Tambo, en sa qualité de suspect numéro un", et à celle des "exécutants Christian Ngoy Kenga-Kenga ainsi que Jacques Mugabo". La VSV avait saisi la Cour suprême le 13 mai 2013 en dénonçant des irrégularités de procédure devant la Haute cour militaire où étaient jugés en appel des policiers accusés d'assassinat. Depuis cette saisie, la Cour suprême avait "brillé par un mutisme", renforçant le sentiment de l'ONG d'une "absence de volonté politique" de faire éclater la vérité, accuse la VSV. Le 23 juin 2011, en première instance, la cour militaire de Kinshasa avait condamné à mort le colonel Daniel Mukalay, numéro 2 des services spéciaux de la police, ainsi que trois policiers jugés par contumace car en fuite. Un autre avait été condamné à la prison à perpétuité et trois avaient été acquittés. Le procès en appel des policiers a commencé le 19 juin 2012 devant la Haute cour militaire mais a subi de longues interruptions et a au final été suspendu le 7 mai 2013. (Belga)

Nos partenaires