RDC: depuis Goma, M. Flahaut insiste sur le respect de l'intégrité territoriale

01/11/12 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la Chambre de Belgique, André Flahaut, a affirmé mercredi la nécessité de respecter l'intégrité territoriale et la souveraineté de la République démocratique du Congo (RDC), en proie à une nouvelle rébellion dans la province du Nord-Kivu, a rapporté l'agence congolaise de presse (ACP), reçue jeudi à Bruxelles.

"Il est plus qu'une nécessité que cessent les actions menées par les groupes armés qui pullulent dans toute la partie Est du pays y compris le mouvement du 23 mars" (M23, cette rébellion née en avril dernier de la mutinerie de soldats principalement tutsis), a-t-il affirmé lors d'une visite à Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est), près de la zone où le M23 s'est implanté. "Le retour à la paix et à l'intégrité s'accompagne des mécanismes d'exploitation commune et rationnelle au niveau de la sous-région comme ce fut le cas (en Europe) après la deuxième Guerre mondiale", a ajouté M. Flahaut, qui était accompagné par le premier vice-président de l'Assemblée nationale congolaise, Charles Mwando Nsimba - un ancien ministre de la Défense, tout comme lui. "D'où la nécessité de donner des signaux encourageants dans la perspective de la réhabilitation des infrastructures de base afin de répondre aux besoins des populations appelées à retourner dans leurs localités d'origine", a poursuivi M. Flahaut au cours d'une conférence de presse. (BENOIT DOPPAGNE)

Nos partenaires