RDC: cinq éléphants victimes du braconnage au Kasaï oriental

25/07/14 à 23:03 - Mise à jour à 23:03

Source: Le Vif

(Belga) Cinq éléphants ont été tués en un mois, victimes du braconnage dans la réserve du Sankuru, dans la province du Kasaï oriental (centre de la République démocratique du Congo), a rapporté vendredi la radio onusienne Okapi, citant l'Institut congolais de Conservation de la Nature (ICCN).

Selon le coordonnateur de cet institut pour les provinces du Maniema (est de la RDC) et du Kasaï oriental (centre), Dieudonné Byaombe, des enquêtes sont en cours pour identifier les braconniers qui ont tué ces cinq pachydermes. "Nous avions déjà des troupeaux d'éléphants qui étaient dans la réserve du Sankuru et qui se sont faits tuer par des braconniers. Entre mai et juillet, plus de cinq éléphants ont (encore) été tués" a-t-il expliqué à Radio Okapi, parrainée par l'ONU. M. Byaombe déplore surtout le fait que ce braconnage se fait avec la complicité de quelques autorités du Sankuru. Il a cependant salué les efforts du comité de ce district dont les membres se sont rendus à Katakokombe pour enquêter sur cette affaire. Selon M. Byaombe, aucun garde de parc n'est actuellement affecté au district du Sankuru. La réserve naturelle du Sankuru s'étend sur 30.570 km2 - soit pratiquement la superficie de la Belgique - dans la province du Kasaï oriental, dans le centre de la RDC. (Belga)

Nos partenaires