RDC: Cameron appelle Kagame à "faire pression" pour un retrait du M23 de Goma

22/11/12 à 22:42 - Mise à jour à 22:42

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé jeudi soir le président rwandais Paul Kagame et l'a exhorté à "faire pression" sur la rébellion congolaise du M23 pour qu'elle se retire de Goma, la capitale du Nord-Kivu (est de la RDCongo) qu'elle a prise mardi.

"Le Premier ministre a exhorté le président Kagame à faire tout ce qu'il pouvait pour faire pression sur le M23 pour qu'il se retire de Goma", a indiqué Downing Street dans un communiqué. David Cameron "a clairement indiqué que la communauté internationale ne pouvait ignorer les preuves des liens du Rwanda avec le M23, et que le président Kagame devait démontrer que le gouvernement du Rwanda n'avait pas de lien avec le M23". David Cameron, qui se trouvait jeudi à Bruxelles pour le sommet consacré au budget de l'Union européenne, a également appelé le président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila, qu'il a "encouragé à travailler étroitement avec le Rwanda et l'Ouganda pour mettre en oeuvre le communiqué" commun signé mercredi. Les présidents Joseph Kabila, Paul Kagame et Yoweri Museveni (Ouganda) avaient exigé, mercredi à Kampala, que le Mouvement du 23 mars (M23) cesse "immédiatement" son offensive et se retire de Goma. Un sommet extraordinaire de la Conférence internationale sur les Grands Lacs, consacré à la situation en RDC, se tiendra samedi à Kampala. L'ONU et la RDC accusent le M23 d'être une force supplétive du Rwanda. Des experts de l'ONU ont récemment accusé également l'Ouganda de soutenir militairement cette rébellion. Les rebelles du M23 combattent l'armée congolaise depuis le printemps. Après avoir pris Goma mardi sans rencontrer de résistance de l'armée, ils ont fait tomber mercredi la localité de Sake, à 30 km à l'ouest de la ville. (DGO)

Nos partenaires