RDC: 61 journaux interdits de parution faute d'autorisation

21/08/14 à 20:58 - Mise à jour à 20:58

Source: Le Vif

(Belga) Soixante-et-un journaux n'ayant pas d'"autorisation" de diffusion en République démocratique du Congo ont été interdits de parution afin d'"assainir" l'espace d'information dans le pays, a annoncé un arrêté du ministère des Médias.

"Les organes de presse visés dans le présent arrêté ne détiennent aucun titre les autorisant à exercer (...) et, de ce fait, n'existent pas en tant qu'organes de presse", précise l'arrêté, daté de mercredi, du ministre des Médias Lambert Mende, également porte-parole du gouvernement. "Considérant la nécessité de faire respecter la loi et d'assainir l'espace informationnel afin de le rendre plus utile à la population", le texte interdit, "sur toute l'étendue" du territoire congolais, 61 journaux, poursuit l'arrêté. Parmi les organes de presse ciblés figurent des médias connus à Kinshasa, dont Géopolis, RD Congo News et l'Agence de presse associée (APA). Certains responsables de journaux se sont dit "surpris" par l'arrêté, affirmant être en ordre ou en train de régulariser leur situation. "Après publication de l'arrêté , nous avons déposé tout le dossier au ministère et nous attendons la suite", a déclaré Barthélemy Bosongo, de l'APA. L'ONG congolaise Journaliste en danger (JED), partenaire de Reporters sans frontières, s'est étonnée de cette mesure. "Pourquoi n'avoir pas donné aux médias qui paraissent régulièrement un moratoire pour qu'il se mettent en ordre avec la loi, plutôt que cette précipitation qui montre une hostilité face à la liberté de la presse et au fonctionnement des médias", s'est interrogé son secrétaire général Tshivis Tshivuadi. Un autre arrêté du ministre, daté de lundi, annonce que 75 journaux "cessent d'exister" pour n'avoir "pas paru pendant plus de trois ans" ou n'avoir "publié aucune édition depuis l'obtention du récépissé" les autorisant à exercer. (Belga)

Nos partenaires