Rapport CPT - Les syndicats demandent à la ministre Turtelboom la tenue d'Etats Généraux de la Justice

13/12/12 à 19:33 - Mise à jour à 19:33

Source: Le Vif

(Belga) Les syndicats demandent à la ministre Annemie Turtelboom la tenue d'Etats Généraux de la Justice réunissant tous les acteurs du secteur afin d'apporter de véritables solutions structurelles aux problèmes actuels de la Justice belge, ont-ils indiqué jeudi. Mercredi, le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) avait pointé dans un rapport la surpopulation carcérale et la problématique des grèves des gardiens dans les prisons de Forest et d'Andenne.

Les syndicats s'étonnent du manque d'actions de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom face à leurs demandes. "Il faut aller au-delà de la construction de nouvelles prisons", explique Serge De Prez, de la CSC. "C'est une partie de la solution, tout comme la surveillance électronique, mais cela ne suffit pas. Les solutions apportées actuellement sont du bricolage et ne servent pas à grand chose". "Le rapport du CPT répète ce dont nous faisons état depuis des années", a souligné Michel Jacobs pour la CGSP, évoquant une "dérive droitière de la politique du gouvernement". "On incarcère plus qu'avant et beaucoup de détenus vont à fond de peine, mais on n'améliore pas les conditions de détention pour les détenus et les gardiens de prison", ajoute le syndicaliste. Il déplore également le problème du manque d'agents pénitentiaires administratifs. "Trois départs ne sont remplacés que par une arrivée". Pascal Verhelst, pour le SLFP, ne veut pas d'une politique du "tout à l'incarcération" et parle d'un gouvernement qui ne met pas réellement en place une politique de désengorgement des prisons. Les syndicats des prisons se disent enfin opposés à la mise en place d'un service minimum car il mettrait à mal le droit de grève. Ce service minimum est toutefois réclamé par les syndicats policiers. (KAV)

Nos partenaires