Rapport CPT - Le SPF Justice travaille à des "solutions structurelles à la surpopulation carcérale"

13/12/12 à 18:33 - Mise à jour à 18:33

Source: Le Vif

(Belga) Nous continuons à travailler à une solution structurelle à court et à plus long terme à la surpopulation carcérale, a indiqué jeudi le SPF Justice à la suite du rapport du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT). Après une visite des prisons de Forest et d'Andenne en avril dernier, le CPT a ainsi épinglé la surpopulation carcérale et les grèves des gardiens dans ces deux établissements.

"Nous investissons actuellement dans la rénovation des prisons existantes, mais aussi dans la construction de nouveaux établissements pénitentiaires", a ajouté Le SPF Justice, rappelant que 1.200 cellules supplémentaires seront disponibles pour 2014 et que le total devrait s'élever à 2.000 nouvelles cellules pour 2016. "La surveillance électronique, qu'elle se fasse par des bracelets électroniques, par la reconnaissance vocale ou par des puces GPS, représente un moyen de faire baisser cette surpopulation carcérale." Le SPF Justice indique également "investir dans les transferts de détenus vers les pays étrangers dont ils sont originaires". Dans son rapport, le CPT rappelle sa demande de mise en place d'un service garanti en cas de grèves. Le SPF Justice évoque lui "un protocole d'accord entre le gouvernement, la police et les prisons qui doit encore être évalué avant qu'un service minimum puisse être mis en place." Le SPF Justice se dit enfin "conscient que la tâche des gardiens de prisons n'est pas aisée avec la surpopulation carcérale actuelle" et rappelle que des agents pénitentiaires supplémentaires seront bientôt recrutés. (KAV)

Nos partenaires