Rapport 2012 de l'AFSCA - La chaîne alimentaire de plus en plus sûre en Belgique

20/06/13 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Le Vif

(Belga) La prévention, les formations, la transparence, le développement de systèmes d'autocontrôle certifiés dans les entreprises: autant de mesures qui participent, entre autres, à l'amélioration constante de la sécurité alimentaire en Belgique, a-t-on appris jeudi lors de la présentation du rapport 2012 de l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA).

Rapport 2012 de l'AFSCA - La chaîne alimentaire de plus en plus sûre en Belgique

Sur l'année 2012, l'AFSCA a réalisé 120.765 missions de contrôles. Plus de 96% des 70.664 échantillons étaient conformes. Par ailleurs, sur les 18.942 missions de recontrôles menées après un constat d'infractions, 85,1% étaient favorables. L'an dernier, le Baromètre de la sécurité alimentaire a ainsi à nouveau augmenté, de 2,9%, par rapport à 2011. Au total, l'Agence a dressé 4.387 procès verbaux pour des infractions et adressé 13.952 avertissements. Elle a également effectué 1.601 saisies de denrées alimentaires, soit 772 tonnes, et a procédé à 65 rappels de produits commercialisés et présentant un risque pour le consommateur. Gil Houins, administrateur délégué de l'AFSCA, a insisté jeudi sur le travail de prévention et de formation en amont des contrôles. La certification des systèmes d'autocontrôle (SAC) par l'Agence s'en révèle l'un des points essentiels. Ainsi, en 2012, 19.534 entreprises avaient fait certifier leur SAC pour l'ensemble de leurs activités. Elles présentaient des meilleurs résultats d'inspection, avec un taux de 92,6% d'inspections favorables contre seulement 70,4% pour les entreprises disposant d'un SAC non-validé. (Belga)

Nos partenaires