Rappel à l'ordre de l'ambassadeur peu diplomate au Congo-Brazzaville

24/12/12 à 08:14 - Mise à jour à 08:14

Source: Le Vif

(Belga) L'ambassadeur de Belgique au Congo-Brazzaville se verra adresser un rappel du devoir de réserve et de courtoisie linguistique auquel un diplomate doit se tenir, rapporte lundi "La Libre" citant le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Rappel à l'ordre de l'ambassadeur peu diplomate au Congo-Brazzaville

Une mission, organisée par l'agence à l'exportation flamande FIT et à laquelle se sont jointes les agences wallonne et bruxelloise, a fait escale au Congo-Brazaville du 13 au 15 décembre dernier. L'ambassadeur belge Jan de Bruyne, étiqueté N-VA par la presse, se chargeait de la présentation et n'a fait son briefing qu'en néerlandais, sans citer une seule fois le mot Belgique et en s'attaquant au pays hôte, critiquant son passé, son président, etc, ont dénoncé plusieurs hommes d'affaires qui participaient à cette mission. Le quotidien revient également sur l'incident qui s'est produit lors de la visite de M. Reynders en Arabie Saoudite. Le ministre a eu un entretien non prévu au programme avec le prince saoudien Nayef al-Shalaan dont il est apparu qu'il faisait l'objet d'un signalement à la suite d'une condamnation en France pour trafic de drogue. Dès le début de l'année prochaine, une circulaire sera envoyée aux postes diplomatiques belges leur demandant de soumettre toute modification de programme d'une visite officielle au département des Affaires étrangères. Le ministre a en outre demandé au Comité de direction du département de se prononcer sur le cas de l'ambassadeur à Ryad dont les services n'ont pas vérifié les antécédents du prince. (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires