Rapatriements collectifs - L'ambassadeur de Guinée a été convoqué par les Affaires étrangères

19/03/14 à 08:21 - Mise à jour à 08:21

Source: Le Vif

(Belga) Les Affaires étrangères ont convoqué et entendu l'ambassadeur de Guinée sur le refus de Conakry d'autoriser l'atterrissage d'un avion rapatriant 27 demandeurs d'asile déboutés en Belgique, indique mercredi De Morgen.

Le diplomate aurait fait état de "divergences de vues en interne" pour expliquer ce refus, selon le quotidien. En février dernier, la Secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Maggie De Block s'était rendue en Guinée, où elle avait reçu l'assurance personnelle du président Alpha Condé que de tels rapatriements collectifs ne poseraient pas de problème. Ses services avaient cependant été avertis sans autre forme de justification qu'un avion militaire prévu lundi dernier pour rapatrier 27 Guinéens déboutés de leur demande d'asile en Belgique ne recevrait pas l'autorisation d'atterrir à Conakry. Les demandeurs d'asile sont donc toujours détenus au centre fermé 127 bis de Steenokkerzeel. Mme De Block (Open Vld) a assuré que le refus guinéen ne remettait pas en cause la politique de rapatriements par vols collectifs. Mais "si les accords passés ne sont pas respectés, nous envisagerons des mesures", a-t-elle ajouté sur la VRT. La politique des visas pour le pays d'Afrique de l'Ouest risque ainsi d'être revue, selon De Morgen. (Belga)

Nos partenaires