Raids israéliens en Syrie - La Syrie accuse Israël d'appuyer les rebelles, dont Al-Qaïda

06/05/13 à 00:06 - Mise à jour à 00:06

Source: Le Vif

(Belga) La Syrie a accusé l'Etat hébreu d'appuyer les rebelles, notamment le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, à la suite de l'attaque menée par son aviation contre des positions militaires syriennes. La Ligue arabe a condamné les raids menés par Israël en Syrie et appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à "agir immédiatement" pour les arrêter.

Raids israéliens en Syrie - La Syrie accuse Israël d'appuyer les rebelles, dont Al-Qaïda

Dans une lettre adressée au Conseil de sécurité de l'ONU, le ministère syrien des Affaires étrangères affirme que "l'agression confirme l'appui militaire direct d'Israël aux groupes terroristes et aux takfiri (extrémistes religieux) d'Al-Nosra, une des branches d'Al-Qaïda, après leur échec à contrôler le terrain". "Ceci ne laisse pas de doute qu'Israël est le bénéficiaire, le moteur et parfois l'exécuteur des attentats terroristes qui ont lieu en Syrie contre l'État et le peuple", ajoute le ministère. "Tout ceci prouve que les allégations selon lesquelles la Syrie transfère à l'extérieur de sa frontière (vers le mouvement chiite libanais Hezbollah) avancées durant la dernière période par Israël pour justifier ses actes d'agression sont infondées", dit la lettre à l'ONU. Le ministère affirme que l'Etat hébreu a frappé dimanche trois positions militaires au nord-ouest de Damas avec des missiles tirés par des avions qui se trouvaient au dessus d'Israël et du Liban-sud. "Cette agression a causé des morts et des blessés et des destructions graves dans ces positions et dans des régions civiles proches", indique le ministère. Ces raids sont "une agression flagrante et une violation dangereuse de la souveraineté d'un État arabe", a dit Nabil al-Arabi, secrétaire général de la Ligue arabe, demandant au Conseil de sécurité "d'agir immédiatement pour stopper les agressions israéliennes contre la Syrie". (Belga)

Nos partenaires