Quotas de CO2: Henry serein devant l'action judiciaire d'ArcelorMittal

16/01/13 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry, s'est montré serein mercredi à propos de l'action qu'ArcelorMittal a intentée devant le tribunal de première instance de Bruxelles et le Conseil d'État pour obtenir réparation du préjudice dû à la non-attribution de quotas de CO2.

Quotas de CO2: Henry serein devant l'action judiciaire d'ArcelorMittal

Le préjudice invoqué par le groupe sidérurgique s'élèverait à 8,23 millions d'euros, représentant 1,35 million de tonnes qui correspondent aux émissions du HF6 à Seraing lors de son court rallumage en 2011. "Il n'y a pas de droit à recevoir ces quotas", a affirmé mercredi M. Henry en réponse à une question de Michel de Lamotte (cdH) devant le parlement wallon. Le ministre a reconnu que la Région n'avait pas accordé assez de quotas à ArcelorMittal mais elle n'en disposait plus à ce moment. "Nous aurions dû acheter ces quotas. Cela nous apparaissait complètement déplacé", a-t-il ajouté, d'autant plus que le groupe était en état de "suroctroi" à l'échelon européen. Selon le ministre, cette action en justice ne menace pas les négociations en cours à Liège. "Il n'y a pas eu de déclarations d'ArcelorMittal liant les négociations aux quotas", a souligné M. Henry. (JAV)

Nos partenaires