Quinze suspects d'un trafic de drogue via Brussels Airport en correctionnelle

06/11/13 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

(Belga) Quinze personnes qui auraient fait passer des grandes quantités de cocaïne durant des mois via Brussels Airport, devront se présenter devant le tribunal correctionnel, a décidé la chambre du conseil de Bruxelles mardi. Une partie des suspects travaillait pour Flightcare, l'entreprise de manutention au sol de l'aéroport. La drogue était cachée dans les bagages ou dans les avions eux-mêmes avant d'être récupérée à l'aéroport bruxellois.

L'enquête a commencé à l'été 2011, lorsque la police judiciaire fédérale (PJF) de l'aéroport a eu vent d'un trafic de drogues organisé depuis les Caraïbes et impliquant des employés de l'aéroport. Début juillet, un employé de Flightcare a trouvé dans son casier une lettre avec le nom de cinq de ses collègues et une inscription en français: "trafic stupéfiants". L'homme a informé la PJF de l'aéroport qui a commencé à contrôler les badges des employés de Flightcare et à analyser et écouter leurs appels téléphoniques. Les enquêteurs ont également observé des rencontres entre certains des prévenus, entre autres aux Pays-Bas. Cette enquête de longue haleine a porté ses fruits. Le 8 mars 2012, la PJF a pu intercepter un colis de 3 kilos de cocaïne et dans le même temps intercepter une conversation téléphonique où l'un des suspects donnait des instructions pour récupérer la drogue cachée dans l'avion. Six suspects ont été interpellés lors de perquisitions de grande envergure fin mars 2012. Neuf autres suspects ont été identifiés durant l'enquête. La chambre du conseil de Bruxelles a donc décidé de renvoyer les quinze suspects devant le tribunal correctionnel. Aucune date n'a encore été fixée. (Belga)

Nos partenaires