Quelque 250 taxis bruxellois dans le centre-ville pour exprimer leur mécontentement

29/01/13 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 250 taxis bruxellois, selon la police, ont emprunté les boulevards de la Petite Ceinture mardi pour protester contre la politique menée par la ministre bruxelloise des Transports, Brigitte Grouwels (CD&V). Après s'être rassemblés vers 10h30 devant la gare du Nord, les premières voitures se sont élancées peu après 11h00 sur le boulevard Albert II pour rejoindre le cabinet du ministre-président Charles Picqué, situé rue Ducale, en passant par les boulevards du Jardin Botanique, Bischoffsheim et du Régent.

Les deux associations Taxis United et Association des taxis bruxellois (ATB), à l'initiative de ce mouvement, revendiquent notamment l'annulation d'une charte signée sans leur accord. Elles n'acceptent pas la menace de la ministre de retirer la licence des chauffeurs qui n'accepteraient pas de signer ce code de conduite. "Un tel code est important", réplique le porte-parole de la ministre. "Les chauffeurs de taxi ont en effet un rôle d'ambassadeur pour la capitale. La qualité du service doit donc être garantie." "D'autres associations de taxis ont signé la charte sans problème. Ici, il s'agit à peine de deux sociétés qui protestent", tempère le porte-parole. Les deux associations estiment qu'elles représentent entre 25 et 50% de la flotte de taxis présents dans la capitale. Outre cette charte, l'aménagement de sites propres, la fin de la concurrence des taxis des zones périphériques et la création de places de stationnement pour taxis sont les principales revendications des manifestants. Une délégation devait rencontrer des responsables du gouvernement régional en début d'après-midi. Le mouvement devrait prendre fin vers 15h00. (AXEL CLEENEWERCK)

Nos partenaires