Quelque 120 manifestants interpellés en Turquie

01/06/14 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

(Belga) La police turque a interpellé samedi dans l'ensemble du pays quelque 120 manifestants venus marquer le premier anniversaire des actions de protestations de la place Taksim à Istanbul, a indiqué un responsable de la police samedi soir.

Quelque 120 manifestants interpellés en Turquie

La police est intervenue sans ménage samedi soir, usant de gaz lacrymogène et de canons à eau contre les manifestants. Quatre agents ont été blessés dans les heurts, selon le responsable policier. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avait déclaré avant le début des manifestations que les protestataires sur la place Taksim seraient arrêtés. "Nous ne pouvez pas occuper Taksim comme vous l'avez fait un an plus tôt, car vous devez respecter la loi", avait-il indiqué. Le Conseil de l'Europe a vivement condamné dimanche l'intervention musclée de la police turque contre les milliers de manifestants qui ont marqué le premier anniversaire de la fronde contre le gouvernement islamo-conservateur. Des heurts sporadiques se sont poursuivis toute la nuit de samedi à dimanche en différents quartiers d'Istanbul et d'Ankara et un calme apparent régnait dimanche, après les violentes confrontations de la veille au soir dans les deux premières villes de Turquie entre police et contestataires. Au petit matin du 31 mai 2013, la police avait violemment délogé du parc Gezi, bordant Taksim, quelques centaines de militants écologistes qui s'opposaient à sa destruction. Nourri par la répression, le mouvement avait fait boule de neige pour se transformer en une révolte politique sans précédent contre le pouvoir islamo-conservateur. Quelque 3,5 millions de Turcs -chiffre officiel de la police- avaient défilé contre M. Erdogan dans toute la Turquie pendant les trois premières semaines de juin. Ces manifestations, sévèrement réprimées, avaient fait au moins huit morts et plus de 8.000 blessés. (Belga)

Nos partenaires