Quatre partis d'opposition au Rwanda créent une structure commune, le CNCD

05/03/13 à 01:05 - Mise à jour à 01:05

Source: Le Vif

(Belga) Quatre partis rwandais d'opposition en exil ont décidé "d'unir leurs forces" en créant une structure commune dénommée Conseil national pour le Changement démocratique (CNCD), ont-ils annoncé lundi dans un communiqué.

Ces partis sont le Congrès national rwandais (CNR-Intwari), animé par d'ex-compagnons d'armes du président Paul Kagame, les Forces démocratiques unifiées (FDU-Inkingi) de l'opposante emprisonnée Victoire Ingabire, l'Opposition démocratique rwandaise (ODR-Dufatanye) et l'Union pour la Démocratie fédéraliste au Rwanda (UDFR-Ihamye). Ils ont pris cette décision lors d'une réunion samedi à Bruxelles, se disant "préoccupés par la situation sécuritaire, sociopolitique et économique catastrophique dans laquelle le régime oligarchique, tyrannique et belliciste du Front patriotique rwandais (FPR) a plongé les populations de la Région des Grands Lacs en général et du Rwanda en particulier". Ces quatre partis se disent "convaincus que l'instauration d'un régime démocratique et pacifique au Rwanda est la seule réponse appropriée pour mettre un terme à la souffrance de ces populations et déterminés à oeuvrer au rétablissement de la paix, de la stabilité et de la sécurité dans la région". Le CNR, présidé par un ancien ministre hutu de la Défense, le général Emmanuel Habyarimana, et les Forces démocratiques unifiées (FDU-Inkingi) avaient déjà décidé en avril dernier de conjuguer les efforts afin d'"oeuvrer pour le retour et l'instauration d'une démocratie authentique au Rwanda". L'ODR est dirigée par un ancien ambassadeur du Rwanda en Belgique, Ildefonse Munyeshyaka. (GGD)

Nos partenaires