Quatre familles Roms expulsées de leur campement à la Porte d'Anderlecht

04/07/13 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Le Vif

(Belga) Quatre familles Roms ont été expulsées mercredi de leur campement à la Porte d'Anderlecht, non loin du Ring, où elles résidaient depuis deux mois, a annoncé Médecins du Monde. La moitié des membres de ces familles sont des enfants, parmi lesquels un bébé de sept mois. Selon le cabinet du bourgmestre de Bruxelles, les familles ont réinstallé leur campement au même endroit ce jeudi.

A la demande de la STIB, la police locale est intervenue mercredi matin pour évacuer le campement de la Porte d'Anderlecht, situé sur la commune de Bruxelles-ville, où résidaient quatre famille Roms. La société des transports publics bruxellois avait remarqué la présence d'enfants en bas âge qui jouaient le long des voies du tram. Médecins du Monde suit ces familles Roms sur le plan médical et demande, depuis des mois, aux autorités responsables de trouver une solution aux conditions de vie jugées dramatiques et inhumaines de ces personnes. "Cette solution n'est jamais venue. Le résultat, c'est que leur situation ainsi que celle de leurs enfants et de leurs bébés se sont encore aggravées un peu plus. C'est inacceptable pour un pays comme la Belgique", estime le responsable des projets belges chez Médecins du Monde, Stéphane Heymans. De son côté, "le bourgmestre trouve que la situation est inacceptable et indigne sur le plan humain mais n'est pas habilité à agir", a réagi son attachée de presse. (Belga)

Nos partenaires