Quatre bourgmestres s'unissent pour lutter contre la radicalisation

26/04/13 à 00:56 - Mise à jour à 00:56

Source: Le Vif

(Belga) Les bourgmestres d'Anvers, Malines, Vilvorde et Maaseik se sont réunis jeudi soir afin de travailler à une collaboration visant à lutter contre la radicalisation. Ils sont confrontés à plusieurs personnes qui tentent de convaincre des jeunes de partir dans des zones de conflit afin de rejoindre les combattants armés.

Les bourgmestres Bart De Wever, Bart Somers, Hans Bonte et le bourgmestre faisant fonction Anton Schaefer ont signé jeudi soir une lettre dans laquelle ils appellent les instances supérieures, tant fédérales que régionales, à formuler des suggestions afin d'empêcher le départ de jeunes vers des zones de conflit à l'étranger. Ils ont également décidé de rédiger ensemble des instructions destinées à aider à appréhender ce phénomène, à faire de la prévention et à s'attaquer à la "déradicalisation" lors de la mise en place de nouveaux plans de prévention et de sécurité. "Ces instructions ne seraient pas uniquement destinées à nos villes, mais également à toute la Flandre. Mais dans certains domaines nous ne sommes pas compétents en tant que bourgmestre. C'est pourquoi nous demandons de l'aide aux plus hautes instances. Pas nécessairement une aide financière, mais surtout pour créer un cadre et nous soutenir quand c'est nécessaire", explique Bart Somers. (Belga)

Nos partenaires