Quatre agents de la prison de Nivelles inculpés de corruption passive

16/04/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

(Belga) Dans le cadre d'une affaire de corruption passive, quatre agents de la prison de Nivelles ont été inculpés mais laissés en liberté à la condition de ne plus se présenter dans l'établissement jusqu'à nouvel ordre, a indiqué mercredi le parquet de Nivelles.

Quatre agents de la prison de Nivelles inculpés de corruption passive

Les quatre agents pénitentiaires sont suspectés d'avoir introduit illégalement divers objets dont des téléphones portables, de la nourriture, des compléments alimentaires ou du gel douche à la prison de Nivelles. Deux d'entre eux sont par ailleurs soupçonnés d'infractions relatives à la loi sur les stupéfiants. Ces derniers nient cependant les faits reprochés. Les quatre inculpés sont deux hommes et deux femmes. Ils n'ont pas été placés sous mandat d'arrêt, à la condition de ne plus approcher l'établissement pénitentiaire nivellois. L'enquête relative à ce dossier a démarré sur base d'informations policières. Les interpellations et les perquisitions ont été menées en deux phases, il y a une quinzaine de jours puis la semaine dernière. "Les faits de corruption passive relèvent de la compétence du tribunal correctionnel et peuvent engendrer des condamnations d'un maximum de cinq années d'emprisonnement, sans compter les amendes et les lourdes conséquences possibles sur le plan professionnel", précise le procureur du roi de Nivelles. (Belga)

Nos partenaires