Quasiment pas de suspensions dans le secteur bio après la visite des organes de contrôle

11/06/14 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Le Vif

(Belga) Quasiment aucune société du secteur biologique n'a été suspendue l'an dernier, ressort-il des chiffres des principaux organismes de contrôle indépendants du pays communiqués mercredi à l'occasion de la "semaine bio" 2014.

Quasiment pas de suspensions dans le secteur bio après la visite des organes de contrôle

D'après Certisys et Tüv Nord, les deux plus grandes instances de contrôle parmi les quatre reconnues en Belgique, les sociétés qui font le choix de l'agriculture biologique l'assument sérieusement. Sur les 1.654 opérateurs contrôlés l'an dernier par Certisys, seuls deux producteurs, un transformateur et un importateur ont été suspendus. Six produits ont été suspendus ou non certifiés, et la plupart des demandes d'amélioration concernaient des problèmes administratifs. Du côté de Tüv Nord, à peine deux opérateurs sur les 802 contrôlés en 2013 ont été suspendus. Des producteurs aux détaillants, l'ensemble de la chaîne du secteur bio fait l'objet de contrôles, assurent ces organismes. "Outre les inspections régulières pour la sécurité alimentaire, chaque acteur du marché subit un vaste contrôle d'un organisme de certification une fois par an, ainsi que des plus petits contrôles inopinés et des prélèvements", précisent Jolanda Minoodt et Valerie Haelewyck, en charge des contrôles pour Certisys. En cas de non-respect des règles, les sanctions vont d'une simple remarque à une suspension totale, c'est-à-dire l'interdiction pour l'opérateur de commercialiser ses produits en tant que produits biologiques pendant une durée déterminée. (Belga)

Nos partenaires