Qatar: peine de mort pour le meurtrier d'une enseignante Britannique

28/03/14 à 00:07 - Mise à jour à 00:07

Source: Le Vif

(Belga) Un tribunal de Doha a condamné à mort jeudi un Qatari pour le meurtre l'an dernier d'une enseignante britannique, Lauren Patterson, a-t-on indiqué de source judiciaire.

Un deuxième Qatari, Mohamed Abdallah Hassan Abdel Aziz, a écopé de trois ans de prison pour avoir aidé le principal prévenu, Badr Hashem Khamis Abdallah, à "brûler le corps de Lauren Patterson et à effacer des indices" du meurtre. Les deux hommes avaient été arrêtés après la découverte des restes du corps de la victime, 24 ans, par des campeurs en octobre près de Doha, peu après la disparition mystérieuse de cette enseignante d'une école britannique de Doha. En octobre, le ministère de l'Intérieur du Qatar avait annoncé l'arrestation de suspects dans "le meurtre d'une Européenne" quatre jours après sa disparition, sans donner de précisions sur les circonstances du crime. Mais la presse britannique et des proches de Lauren Patterson avaient fait état de sa disparition après avoir été vue dans un night-club d'un hôtel de Doha en compagnie de deux hommes, puis de la découverte de son corps. A Londres, la mère de la victime, Alison Patterson, a exprimé sa satisfaction après la condamnation à mort du meurtrier de sa fille, soulignant que "justice a été faite". Mais elle a jugé "insuffisante" la peine de 3 ans de prison prononcée contre le deuxième prévenu. Il était complice du meurtre de Lauren et il était au courant de ce qui se faisait. A aucun moment il n'a cherché à aider ma fille ou à signaler son assassinat", a ajouté la mère. (Belga)

Nos partenaires