Pyongyang refuse l'offre de dialogue de Séoul sur le site de Kaesong

26/04/13 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Nord a rejeté l'offre de dialogue sud-coréenne au sujet du site industriel intercoréen de Kaesong, fermé de facto par Pyongyang depuis le 3 avril et dont Séoul a implicitement menacé de se retirer définitivement, selon l'agence de presse Yonhap.

La Corée du Sud avait donné jeudi vingt-quatre heures au régime nord-coréen pour accepter sa proposition faute de quoi il s'exposait à des "mesures significatives". "Si les marionnettes sud-coréennes continuent d'aggraver la situation, il nous reviendra de prendre des mesures finales et graves", a indiqué vendredi la Commission de défense nationale nord-coréenne, citée par Yonhap. Le Nord interdit aux Sud-Coréens l'accès au complexe, situé sur son territoire à une dizaine de kilomètres de la frontière, depuis le 3 avril. Il en a retiré ses 53.000 employés dans un contexte de très vives tensions sur la péninsule. La mise en demeure sud-coréenne laissait entendre que Séoul est prêt à retirer définitivement, du moins durablement, ses 850 employés de Kaesong, dont une grande proportion de cadres qui font tourner les 123 entreprises sud-coréennes. Seuls quelque 170 Sud-Coréens demeurent actuellement sur place. Kaesong est l'unique reliquat des efforts de rapprochement intercoréen, après le gel des relations bilatérales en 2010. Le site est toujours resté ouvert à de rares et brèves exceptions près. (Belga)

Nos partenaires