Pus de 140 Bruxellois ont marché contre les violences homophones pour Ihsane Jarfi

03/05/14 à 23:46 - Mise à jour à 23:46

Source: Le Vif

(Belga) Dans le cadre du PrideFestival Brussels 2014, quelque 140 personnes selon la police ont participé, samedi soir, entre 20h30 et 22h, à la marche contre les violences homophobes dédiée à Ihsane Jarfi, entre la place Fontainas et la place de l'Albertine.

En 2012, le corps d'Ihsane Jarfi a été retrouvé nu et torturé dans un champ près de Liège. Le procès aura lieu aux Assises en novembre. Pius Björn, coordinateur du mouvement Outrage! à l'initiative de la marche, a commencé par rappeler, le meurtre homophobe de Jacques Kotnik, tué à coups de marteau dans un parc à Liège la même année : "Cette violence est liée au machisme. Elle s'exprime plus fortement en groupe." "Même en Belgique où le mariage et l'adoption sont autorisés, l'homophobie persiste dans la société", ajoute Bruno De Lille (Groen!), secrétaire d'Etat bruxellois à l'Egalité des chances. "Le meurtre d'Ihsane Jarfi en est une triste preuve. Il ne faut pas non plus oublier la difficulté de subir des agressions verbales quotidiennement. Ce qui me donne espoir c'est qu'aujourd'hui les hétérosexuels s'allient à la communauté Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres pour refuser de vivre dans une société intolérante". La vice-Première Laurette Onkelinx (PS) et le ministre flamand de l'Egalité des chances Pascal Smet (sp.a) ont accompagné cette marche silencieuse à la bougie. "C'est une petite marche pour Bruxelles, mais une grande marche sur l'homophobie", a conclu Hassan Jarfi, père d'Ihsane. Un lâcher d'une vingtaine de lanternes aux couleurs de l'arc-en-ciel a marqué la fin de l'événement. (Belga)

Nos partenaires