Publicité pour le tabac - "Près de 300 librairies ont retiré les affiches de leur façade"

13/02/13 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Source: Le Vif

(Belga) Cimabel, la fédération belgo-luxembourgeoise des fabricants de cigarettes, a tenu à réagir mercredi à l'enquête menée par la Fondation contre le cancer dans des librairies situées à proximité d'écoles. Cimabel fait savoir qu'en 2010, environ 300 de ses membres ont de leur propre initiative décidé de retirer tout affichage des façades des librairies situées à proximité directe d'établissements scolaires.

La Fondation contre le cancer a mené une enquête auprès de 126 points de vente de tabac qui se situent à moins d'un kilomètre d'une école, dans 38 communes. Les enquêteurs ont constaté que dans près de la moitié des cas, une publicité extérieure était visible sur le lieu de la vente. Cimabel rappelle que la législation actuelle ne permet l'affichage de produits du tabac qu'aux libraires. Stations-service, magasins de proximité et autres points de vente ne peuvent pas communiquer à l'extérieur de leur commerce. Les fabricants ont également décidé, toujours de leur propre initiative, d'éliminer bon nombre de supports publicitaires à l'intérieur même des magasins, et ce dans toute la Belgique. En 2005, la Belgique a signé un traité avec l'OMS (Organisation mondiale de la santé) l'obligeant à bannir toute publicité pour le tabac au plus tard en 2010. Cela n'a toujours pas été transposé dans la loi. (DEL)

Nos partenaires