Proportion des bureaux de contribution "inéquitable" à Namur, selon deux députés

18/07/13 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

(Belga) Georges Gilkinet (Ecolo-Groen) et David Clarinval (MR) ont interpellé mardi à la Chambre le ministre des Finances, Koen Geens, à propos de la suppression de huit des onze bureaux de contribution de la province de Namur. "On voit que la proportion des bureaux est inférieure aux autres provinces. Nous avons voulu attirer l'attention du ministre sur ce traitement inéquitable de la province de Namur", a expliqué Georges Gilkinet à l'agence Belga.

Proportion des bureaux de contribution "inéquitable" à Namur, selon deux députés

Les députés demandent une marche arrière par rapport à la fermeture de certains des huit bureaux, un traitement équivalent de la province de Namur par rapport aux autres, le développement de réponses alternatives crédibles et la prise en compte de la situation des travailleurs concernés. David Clarinval s'interroge sur la possibilité de maintenir les bureaux des communes les plus peuplées: Sambreville, Fosses-la-Ville et Andenne. Le ministre Geens a confirmé le maintien des bureaux de Namur, Dinant et Beauraing, assurant que "l'administration aux particuliers continuera à organiser des séances d'aide au remplissage des déclarations dans les communes". "Nous voulons une approche géographique juste. Or, ce critère n'est pas pris en compte. Les chiffres sont là: la province de Namur possédera un bureau par 1.222 km2 et 160.744 habitants, contre un bureau pour 631 km2 et 110.500 habitants en Wallonie. Nous espérons avoir sensibilisé le ministre à la question et nous verrons l'évolution du dossier à la rentrée", a ajouté Georges Gilkinet. (Belga)

Nos partenaires