Prolongation de Tihange 1 - Ecolo heurté par le manque de transparence envers les députés

21/03/14 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Le Vif

(Belga) La convention liant l'électricien GDF-Suez à l'État belge pour la prolongation du réacteur nucléaire numéro 1 de la centrale de Tihange sera consultable lundi par les seuls députés de la commission de l'Économie, dans des conditions qui empêchent toute véritable transparence, a dénoncé vendredi la députée Ecolo Muriel Gerkens.

Les Verts d'Ecolo/Groen (opposition) avaient réclamé jeudi en conférence des présidents de la Chambre de pouvoir consulter cette convention, déjà signée par le gouvernement Di Rupo pour confirmer l'exploitation de Tihange 1 jusqu'en 2025 par Electrabel. Cette consultation a été programmée lundi prochain dans un local de la Chambre accessible aux seuls membres de la commission Économie, avec interdiction de prendre note et sous surveillance d'un huissier, a déploré Mme Gerkens auprès de l'agence BELGA. Les députés ne disposeront donc pas du texte pour en débattre le lendemain en commission, où le point a été inscrit à l'ordre du jour, a ajouté la députée, "heurtée" par ce manque de transparence. La convention est pourtant d'importance, puisqu'elle détermine une série de règles de sécurité et les modalités de paiement d'Electrabel à l'État, fait-elle observer. Ecolo-Groen réclamait de longue date que le projet de convention soit communiqué au Parlement avant sa signature, qui a été annoncée la semaine dernière par le Premier ministre Elio Di Rupo en séance plénière de la Chambre. Les Verts estiment que le texte a été signé par le gouvernement sans disposer des "garanties absolues de loyauté de la part de Suez dans ces rapports financiers avec l'État". (Belga)

Nos partenaires