Programme de la N-VA: exercice idéologique qui oublie un million de Bruxellois

04/11/13 à 20:56 - Mise à jour à 20:56

Source: Le Vif

(Belga) La vision communautaire de la N-VA est idéologique et extrêmement académique, et ne tient pas compte de ce que veulent un million de Bruxellois et les germanophones, a jugé Bruno Tobback, président du sp.a dont le bureau s'est réuni lundi.

Programme de la N-VA: exercice idéologique qui oublie un million de Bruxellois

Le président des socialistes flamands a rappelé que son parti avait déjà exprimé son idée d'une fédération composée de 4 entités il y a plusieurs années. Dans ce modèle, les Régions reçoivent une autonomie importante mais sont aussi tenues de coopérer. Il n'y est nullement question d'une scission de la sécurité sociale qui serait, selon M. Tobback, "totalement inefficace". Le président du sp.a partage l'idée selon laquelle le prochain gouvernement doit présenter un profil socio-économique clair. "Mais cela comporte les deux mots. Nous voulons une diminution de charges pour assurer la sécurité des emplois mais pas d'une réforme fiscale qui détériorera la situation des gens aux revenus modestes. Les propositions fiscales de la N-VA relèvent d'une théorie économique qui signifie un recul pour les familles et les personnes qui travaillent", a-t-il expliqué. Plus tôt dans la journée, l'Open Vld et le CD&V ont également fait part de leurs réserves à propos des textes de programme que la N-VA a présentés la semaine passée et qu'elle soumettra à ses membres. (Belga)

Nos partenaires