Producteurs laitiers - La vente directe de lait représente moins de 5% du total des ventes en Belgique

26/11/12 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Le Vif

(Belga) La vente directe, ou en circuit court, représente actuellement 5% des ventes de lait et de produits laitiers en Belgique, a indiqué lundi la Fédération wallonne de l'agriculture (FWA), alors que plusieurs centaines de producteurs de lait sont attendus dans le quartier européen de Bruxelles pour protester contre la baisse des prix sur le marché du lait.

Producteurs laitiers - La vente directe de lait représente moins de 5% du total des ventes en Belgique

La vente directe du lait et de ses dérivés par les producteurs a commencé à se développer dans les années 1970. "Il s'agit d'un bon moyen de valoriser la production et d'augmenter la rentabilité", explique Yvan Hayez, secrétaire général de la FWA. "Cela demande cependant beaucoup d'efforts car la transformation du lait est un tout autre métier que sa production", ajoute-t-il. Même si elle ne dispose pas de chiffres à ce sujet, la FWA constate qu'un nombre croissant de producteurs franchissent le pas et vendent eux-mêmes une partie de leur production depuis le début de la crise ayant frappé le secteur. "Cette pratique se développe quand la production est moins rémunératrice. C'est pourtant moins facile qu'avant, notamment en raison des normes toujours plus strictes de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire", commente Yvan Hayez. La vente directe n'est pas toujours un gage de rentabilité, certains agriculteurs s'en sortant mieux que d'autres. "Il n'y a pas une agriculture, mais des agricultures. Ici, nous parlons clairement d'un marché de niche", conclut le secrétaire général de la FWA. (JAV)

Nos partenaires