Processus de paix: Hollande attend des "gestes" d'Israël sur la colonisation

17/11/13 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a déclaré dimanche à Jérusalem qu'il attendait des "gestes" d'Israël sur la colonisation des territoires occupés pour contribuer au processus de paix.

"Des gestes du côté israélien ont commencé à être produits --la libération des prisonniers (palestiniens)--" mais "d'autres sont attendus, notamment sur la colonisation", a-t-il affirmé devant la presse aux côtés de son homologue Shimon Peres, au premier jour de sa visite officielle en Israël. M. Hollande faisait allusion à la décision fin octobre du gouvernement israélien de libérer 26 détenus palestiniens, presque tous condamnés à des peines de prison à vie pour le meurtre d'Israéliens. Israël avait annoncé dans la foulée de cette décision la construction de 1.500 logements dans le quartier de colonisation de Ramat Shlomo à Jérusalem-Est. François Hollande a indiqué qu'il évoquerait lundi à Ramallah, avec le président palestinien Mahmoud Abbas, les "gestes" qu'il attendait "du côté palestinien". "Il y a urgence", a-t-il souligné, estimant qu'il s'agissait de "trouver un accord définitif pour une paix juste et durable" reposant sur la solution de "deux Etats", israélien et palestinien. "Si toutes les volontés se conjuguent, si toutes les décisions convergent dans le même sens, si le courage est partagé, alors, vous obtiendrez, vous, Shimon Peres, les gouvernements israélien, palestinien mais surtout, tous ceux qui sont les militants infatigables de cette cause, la plus belle des victoires", a-t-il plaidé. Le président israélien Shimon Peres a lui aussi affirmé qu'il n'y avait "pas d'alternative à la paix". "Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas retarder la paix. Le temps est venu de mesures historiques afin de mettre en oeuvre la solution sur laquelle nous sommes tous d'accord - deux Etats pour deux peuples", a déclaré M. Peres. (Belga)

Nos partenaires