Procès terroriste BBET - Nouveau report après une demande de récusation visant deux assesseurs

10/10/13 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Le Vif

(Belga) Le procès des membres du groupuscule d'extrême droite BBET (Bloed, Bodem, Eer en Trouw) au tribunal correctionnel de Termonde est à nouveau arrêté jeudi matin, parce que l'avocat d'un des principaux prévenus a soumis une demande en récusation. D'après la défense, les deux assesseurs ne peuvent plus émettre de jugement de façon impartiale.

La justice a mis la bande sous les verrous en 2006. Lors de perquisitions dans les casernes militaires de Bourg-Léopold et Kleine-Brogel, notamment, ainsi qu'à 18 adresses privées, des centaines d'armes avaient été saisies. Dix-sept suspects sont poursuivis pour terrorisme, association de malfaiteurs et possession d'armes. Quatre des prévenus sont considérés comme les leaders d'une organisation criminelle et terroriste. Après une procédure devant la Cour Constitutionnelle et un juge malade, le procès a pris plus de deux ans de retard. C'est désormais une nouvelle procédure qui s'annonce. Frank Scheerlinck, l'avocat du prévenu Stijn V.M., a soumis une demande de récusation à l'encontre des deux assesseurs du tribunal correctionnel. D'après la défense, les deux assesseurs ne peuvent plus émettre de jugement de façon impartiale parce qu'ils auraient déclaré avoir peur des suspects. (Belga)

Nos partenaires