Procès terrorisme BBET - Cinq ans de prison dont un avec sursis pour le principal suspect

07/02/14 à 15:19 - Mise à jour à 15:19

Source: Le Vif

(Belga) Dans le procès des membres du groupuscule d'extrême droite Bloed, Bodem, Eer en Trouw (BBET), le suspect principal Thomas B. a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Termonde à une peine d'emprisonnement de cinq ans, dont un avec sursis, et à une amende de 8.250 euros. Trois autres dirigeants du groupe ont été condamnés à des peines allant jusqu'à trois ans de prison ferme et à des amendes.

Thomas B. a écopé également de deux peines de six mois de prison dans des dossiers de 'coups et blessures' et de vente d'anabolisants. Le parquet fédéral avait requis à l'encontre de Thomas B. une peine de huit ans de prison ferme et une amende de 27.500 euros. Il avait requis à l'encontre des trois autres dirigeants cinq ans de prison et une amende de 11.000 euros. Le parquet avait requis également deux ans de prison à l'encontre de Thomas B. pour le dossier de 'coups et blessures' et encore deux ans pour la vente d'anabolisants. Dix autres prévenus ont été condamnés à des peines de prison de 6 mois à 3 ans, avec sursis partiel ou total, et à des amendes allant jusqu'à 5.500 euros. Pour quatre des prévenus, le tribunal a prononcé une simple déclaration de culpabilité. Une personne a été acquittée. Les personnes condamnées sont également privées de leurs droits civils durant cinq ans. Le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, qui s'était constitué partie civile, a obtenu un euro à titre de dommage contrairement à Dyab Abu Jahjah, l'ancien dirigeant de la Ligue arabe européenne (AEL) dont la demande a été déclarée non fondée. (Belga)

Nos partenaires