Procès Sadia Bis - "Mudusar n'a pas été la main armée de mon père"

11/12/12 à 19:44 - Mise à jour à 19:44

Source: Le Vif

(Belga) Tahira Sheikh ne reconnaît pas la culpabilité de sa soeur, a-t-elle affirmé mardi après-midi devant la cour d'assises de Namur dans le procès de Mahmood Sheikh Tariq et Parveen Zahida, accusés d'avoir participé à l'assassinat de leur fille Sadia le 22 octobre 2007 à Lodelinsart (Charleroi). "Pour moi, Sariya n'a pas aidé mon frère Mudusar", a indiqué la deuxième fille de la famille. Mudusar et Sariya ont été reconnus coupables par la cour d'assises du Hainaut en décembre 2011. Ils ont été condamnés respectivement à quinze et cinq ans de réclusion.

Procès Sadia Bis - "Mudusar n'a pas été la main armée de mon père"

"Je ne comprends pas le geste de mon frère", a souligné Tahira, qui a affirmé lui avoir fourni de l'argent et un document d'identité durant sa cavale. "Je l'ai aidé pour le faire revenir, pas pour qu'il s'enfuie. J'étais dégoûtée: papa était en prison à cause de lui", a ajouté la jeune femme. En avril 2007, Sadia, sa petite soeur, fugue quelques jours avant son mariage avec Abbas, le fils du frère d'Imran, l'époux de Tahira. "Cela peut créer un malaise. Mais ma belle-famille m'a dit que ce n'était pas grave", a précisé Tahira, qui a fait l'objet d'un mariage arrangé. Pour elle, sa soeur voulait se marier. Ensemble, elles avaient fait tous les préparatifs. Tahira a nié avoir accompagné Sadia lors de son avortement en 2006 à la suite de sa relation avec Umair, un Pakistanais, contredisant ce qu'elle avait annoncé lors du premier procès. (PVO)

Nos partenaires