Procès Sadia Bis: Mudusar "endoctriné par sa famille"

06/12/12 à 18:51 - Mise à jour à 18:51

Source: Le Vif

(Belga) Mudusar Sheikh était le "parfait exécuteur" et Sadia la "Cendrillon des temps modernes", c'est ce qui est ressorti des enquêtes de personnalité présentées jeudi après-midi par la police de Charleroi au quatrième jour du procès de Mahmood Sheikh Tariq et Parveen Zahida.

Procès Sadia Bis: Mudusar "endoctriné par sa famille"

D'après les enquêteurs, Mudusar, le frère de Sadia, jouait le rôle d'intermédiaire entre sa soeur et ses parents. Il avait en quelque sorte le rôle de "surveillant" et a donc éprouvé beaucoup de culpabilité quand Sadia est sortie du droit chemin, a fugué, etc. D'après les enquêteurs, Mudusar, lui, est soumis et est un parfait exécuteur. "Un seul regard de mon père et je me tais", a-t-il notamment dit à la police dans une audition. Selon des personnes interrogées pour l'enquête liée à sa personnalité, si le jeune homme a abattu Sadia, c'est parce qu'il a été endoctriné et qu'il a subi d'importantes pressions familiales. Pour certains, c'est carrément impossible qu'il ait agi seul. Quant aux motivations de son acte, Mudusar rejette la faute sur Sadia. "Elle aurait dû penser à nous. Elle a posé problème à tout le monde (en voulant annuler les noces avec Abbas) car tout le monde était impliqué dans ce mariage", a-t-il déclaré. Il devrait venir témoigner mardi. Sadia a souvent été décrite comme souriante, travailleuse, intelligente, considérée comme la "gentillesse personnifiée", un "rayon de soleil". Certains la qualifieront de "Cendrillon des temps modernes", élevée parfois à la dure, qui essayait de "concilier l'inconciliable": sa culture musulmane et ses aspirations personnelles de femme libre. (BRUNO FAHY)

Nos partenaires