Procès Sadia Bis: les parents affirment qu'ils étaient absents lors des faits

04/12/12 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Le Vif

(Belga) L'audition des enquêteurs s'est poursuivie mardi matin dans le procès de Mahmood Sheikh Tariq et Parveen Zahida, accusés d'avoir participé à l'assassinat de leur fille, Sadia Sheikh, le 22 octobre 2007, à Lodelinsart (Charleroi). Entendus par la police, les parents de Sadia affirment qu'ils ont retrouvé leur fille à moitié inconsciente sur le sol en rentrant chez eux ce jour-là.

Procès Sadia Bis: les parents affirment qu'ils étaient absents lors des faits

Le jour des faits, Sariya, la soeur de Sadia, s'est réfugiée chez ses voisins, blessée. "Mudusar, mon frère, est devenu fou. Il m'a tiré dessus et sur Sadia aussi", a-t-elle expliqué aux voisins. Lorsque la police judiciaire de Charleroi arrive sur place, vers 13h00, deux jeunes filles sont blessées par balles et sont ensuite hospitalisées. Plusieurs membres de la famille sont dans le salon. Mudusar est désigné comme l'auteur des tirs. La police diffuse son signalement. Dépêchés sur place, les experts du laboratoire de la police fédérale de Charleroi extraient un projectile de balle d'un meuble du salon. Ils retrouvent également trois orifices sur les vêtements de Sariya et sept orifices de balle sur ceux de Sadia. Des perquisitions ont été menées par la police, notamment dans la chambre de Mudusar où se trouvait une lettre, écrite le 10 octobre 2007, dans laquelle il revendique l'acte qu'il s'apprêtait à commettre. "Des documents, un passeport périmé ainsi qu'un boîtier en bois contenant une découpe pour une arme et des cartouches ont été saisis", a expliqué le chef d'enquête. (VIM)

Nos partenaires