Procès Marc V. - "Ma collection d'images pédopornographiques a débuté par intérêt artistique"

28/05/13 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

(Belga) Le procès de Marc V. (Vanden Bossche) s'est ouvert mardi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. L'infirmier psychiatrique d'Asse de 54 ans est poursuivi pour des faits de pédophilie en Belgique, en Pologne et au Brésil. L'homme, qui a déjà été condamné deux fois pour les mêmes faits, était en possession de pas moins de 10 millions d'images pédopornographiques. Une collection qu'il a entamée par "intérêt artistique", a-t-il déclaré.

Procès Marc V. - "Ma collection d'images pédopornographiques a débuté par intérêt artistique"

"J'ai débuté ma collection lorsque je prenais des cours de dessin", a expliqué le prévenu. "Je reconnais que je suis allé trop loin, mais mon but n'a jamais été de gagner de l'argent en diffusant ces images." De nombreux clichés montrent de jeunes garçons et certains sont particulièrement atroces. "Tout ne m'excitait pas. Je m'intéressais uniquement aux garçons mais je téléchargeais tout ce que je trouvais. J'essayais de faire des photos artistiques et je m'en procurais donc certaines pour comparer." Le prévenu a reconnu qu'il avait payé des jeunes pour les photographier dans des poses suggestives au Brésil, en Pologne et au Portugal. Le Centre pour l'Egalité des Chances (CECLR) et Child Focus se sont constitués parties civiles, et réclament un dédommagement, au même titre que l'hôpital Sint-Alexus de Grimbergen, l'ancien employeur de Marc V. (Belga)

Nos partenaires