Procès ex-direction casino de Namur - Le jugement sera reporté d'une semaine

07/05/14 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Le Vif

(Belga) Le jugement des anciens dirigeants du casino de Namur, poursuivis pour une fraude estimée entre 49 millions et 75 millions d'euros entre 1983 et 2004, sera rendu le 21 mai et non le 14 mai, comme c'était initialement prévu, a annoncé mercredi Manuella Cadelli, présidente du tribunal correctionnel de Namur.

Procès ex-direction casino de Namur - Le jugement sera reporté d'une semaine

Le procès avait débuté le 4 septembre 2013 et s'était poursuivi chaque mercredi. Les débats s'étaient terminés le 26 février dernier. Au centre de ce procès, on retrouve Armand Khaïda, l'ancien dirigeant du casino (et l'ancien président de l'UR Namur), et une quarantaine d'autres prévenus parmi lesquels d'autres directeurs, des chefs de salle, des croupiers, des employés du casino et des agents du fisc. Ils étaient poursuivis pour leur implication à des degrés divers dans des préventions de fraude fiscale, faux, usage de faux, blanchiment d'argent, corruption active, abus de biens sociaux abus de confiance, etc. Le 13 novembre 2013, le substitut Arnaud D'Oultremont avait requis des peines allant jusqu'à quatre ans d'emprisonnement et plus de six millions d'euros de confiscation (calculés sur base des avantages patrimoniaux tirés des activités illégales) pour les plus hauts dirigeants. A cela s'ajoutaient dans son réquisitoire d'importantes amendes et des interdictions professionnelles. Le substitut n'était pas opposé au sursis pour les peines de prison mais il refusait qu'il soit accordé pour les peines de confiscation. Les avocats des prévenus avaient longuement plaidé lors des audiences suivantes, évoquant notamment l'ombre de Joseph Khaïda (père d'Armand) auquel personne n'osait se soustraire ou le dépassement du délai raisonnable. (Belga)

Nos partenaires