Procès ex-direction casino de Namur - Des soupçons de fraude rapportés auprès de l'administrateur-général adjoint des impôts

02/10/13 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien contrôleur en chef du service des recherches locales au sein de l'administration fiscale a indiqué mercredi matin avoir remis à l'administrateur-général adjoint des impôts un rapport faisant état de soupçons de fraude au casino de Namur sous l'ancienne direction entre 1983 et 2004. Il a été entendu comme témoin devant le tribunal correctionnel de Namur lors de la cinquième journée d'instruction d'audience du procès de cette vaste fraude estimée entre 49 et 75 millions d'euros.

"J'avais remarqué que certains agents du fisc privilégiaient leur fonction au casino, négligeant leurs autres. Et j'entendais, à Namur, des rumeurs de fraude. J'ai essayé alors d'y aller fréquemment le soir à l'improviste, mais j'ai été repéré par un portier", se souvient le témoin. L'ex-contrôleur a expliqué n'en avoir pas rendu compte à ses supérieurs directs, à cause de l'alcoolisme du premier et de soupçons de fraude pesant sur le deuxième, aujourd'hui prévenu. "J'ai donc adressé un rapport confidentiel à l'administrateur-général adjoint des impôts, sans passer par la voie hiérarchique. J'y faisais état de mes soupçons et de l'attitude de certains agents, proches des membres du casino", a-t-il ajouté. Le rapport aurait été laissé sans suite après des mutations au sein de l'administration. Prévenus, les agents du fisc concernés auraient eu une attitude froide et antipathique à son égard, poursuit l'ex-contrôleur, contredisant ainsi les propos tenus jusqu'à présent et selon lesquels ils auraient eux-mêmes tiré plusieurs fois la sonnette d'alarme. (Belga)

Nos partenaires