Procès ex-direction casino de Namur - Armand Khaïda condamné à 3 ans de prison avec sursis pour fraude

21/05/14 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Namur a condamné mercredi Armand Khaïda, ex-patron du casino de Namur, à une peine de trois ans de prison avec sursis ainsi qu'à 100.000 euros d'amende et 3,5 millions d'euros de confiscation. Le jugement clôture un procès débuté en septembre et où comparaissaient au départ 49 prévenus, pour une vaste fraude. La présidente du tribunal Manuela Cadelli, qui n'a pas retenu l'organisation criminelle, ni l'association de malfaiteurs, estime le montant détourné à 18,488 millions d'euros.

Albert Ancion, ex-directeur, écope d'un an d'emprisonnement, de 20.000 euros d'amende et d'une confiscation de 487.000 euros. Plusieurs prévenus ont bénéficié de la prescription, huit sont acquittés. Suivant le principe voulant qu'une personne ne peut être sanctionnée à deux reprises pour les mêmes faits, le tribunal a jugé les poursuites irrecevables pour six prévenus, déjà sanctionnés par l'ONEM. En ce qui concerne le volet autour du club de foot de l'UR Namur, les prévenus ont obtenu une déclaration de culpabilité. Les poursuites à l'encontre d'un haut-fonctionnaire accusé de fraude et de blanchiment sont déclarées irrecevables. La présidente Cadelli a dénoncé "la lenteur de la justice dans la gestion d'un dossier dit mammouth". Le tribunal a jugé non fondées les constitutions de parties civiles de l'Etat belge, dont elle a dénoncé la "négligence", de la Ville de Namur et de la Région wallonne. (Belga)

Nos partenaires