Procès ex-direction Casino de Namur - Ancien responsable du fisc poursuivi pour fausses déclarations fiscales et blanchiment

09/10/13 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-directeur du service des recherches dans l'administration fiscale a comparu mercredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Namur dans l'affaire de fraude, estimée entre 49 et 75 millions d'euros, au casino de Namur sous l'ancienne direction entre 1983 et 2004. Il est accusé d'avoir éludé l'impôt et les droits de succession, d'avoir réalisé de fausses déclarations fiscales et d'avoir blanchi plusieurs millions d'euros.

Le prévenu est accusé de ne pas avoir déclaré les 75.000 euros donnés par l'ex-patron du Casino Joseph Khaïda "en signe d'encouragement" pour l'enquête qu'il menait sur les machines à sous. "Il s'agissait du remboursement de frais à venir puisque je jouais dans les casinos européens pour mon enquête", a-t-il précisé. Poursuivi pour faux lors de l'achat de deux appartements à la Côte belge, il aurait également retiré deux millions d'euros en liquide de comptes luxembourgeois pour acheter de l'or et des oeuvres d'art. L'ex-responsable du fisc nie les faits qui lui sont reprochés à l'exception de la non-déclaration de la succession des différents comptes luxembourgeois. "A la mort de mon ami, j'étais face à un dilemme: soit je faisais mon devoir, je déclarais ces comptes et j'en voyais disparaître la quasi-totalité, soit j'assurais l'avenir de mes petits-enfants", a indiqué le pensionné. Plusieurs fonctionnaires prévenus ont également assuré avoir bénéficié d'un redressement fiscal "indulgent". Mercredi prochain, le volet du club de foot "UR Namur", dont le principal prévenu Armand Khaïda était président, sera abordé lors de la septième journée d'instruction d'audience. (Belga)

Nos partenaires