Procès du cacao en Côte d'Ivoire: 14 personnes condamnées à 20 ans de prison

06/11/13 à 21:05 - Mise à jour à 21:05

Source: Le Vif

(Belga) Quatorze anciens dirigeants de la filière cacao de Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, ont été condamnés mercredi à 20 ans de prison pour des malversations massives par un tribunal d'Abidjan.

Treize autres accusés ont été relaxés dans cette affaire de détournements de fonds portant sur des centaines de millions d'euros entre 2002 et 2008. Aucun des condamnés n'est placé sous mandat de dépôt, comme "la loi le permet", a souligné l'avocat d'un des condamnés. Le fait que les 14 condamnés ne soient pas emprisonnés "montre simplement que la justice est mal à l'aise" et que "ce procès est politique", a estimé Me Yao, ajoutant que le procureur, en requérant 20 années d'emprisonnement pour les prévenus "n'avait pas non plus demandé leur placement sous mandat de dépôt". Cinq des prévenus sont condamnés à 67 milliards de francs CFA (plus de 100 millions d'euros) de dommages et intérêt solidairement, d'après le jugement rendu à la chambre présidentielle correctionnelle du tribunal d'Abidjan-Plateau. Le juge a qualifié cette décision d'"épilogue" à un procès "hors-norme", qui a duré "18 mois", a excédé "le million de pièces" au dossier, pour des infractions portant sur "des centaines de milliards" de francs CFA (des centaines de millions d'euros). Ouverte en octobre 2007 à la demande de l'ex-président Laurent Gbagbo, une vaste enquête judiciaire avait débouché sur l'arrestation en juin 2008 de la quasi-totalité des responsables de la juteuse filière, dont des proches de l'ancien chef de l'Etat. Vingt-deux prévenus avaient été remis en liberté en janvier 2011, après deux ans et demi de détention provisoire. Le cacao, qui représente avec le café environ 20% du PIB ivoirien et 40% des recettes d'exportation, est l'objet de très importants détournements depuis des décennies en Côte d'Ivoire. (Belga)

Nos partenaires