Procès De Gelder - "Vous n'êtes pas fou, vous êtes mauvais"

18/03/13 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Le Vif

(Belga) "Monsieur De Gelder, vous n'êtes pas fou, vous êtes mauvais", a asséné Virginie Cottyn, avocate des proches d'Elza Van Raemdonck, Corneel Vermeir et Leon Garcia-Arbesu, trois des quatre victimes mortelles de Kim De Gelder. L'avocate ouvrait le feu des plaidoiries des parties civiles.

Procès De Gelder - "Vous n'êtes pas fou, vous êtes mauvais"

Elle s'est attachée à décrire les trois victimes, "l'épouse, l'amie, la maman, la grand-mère, la fille, la voisine" qu'était Elza Van Raemdonck, le premier enfant qu'était Corneel, presque dix mois, pour ses parents, le caractère de Leon. Elle a rappelé la "douleur insupportable" qu'a dû ressentir Elza Van Raemdonck en recevant les premiers coups de couteau et a souligné le fait que "Corneeltje" était mort seul, sans ses parents, "parce qu'il était dans le chemin" de Kim De Gelder. "Leon aussi est mort seul, sans ses parents, sur la table d'opération", a commenté Virginie Cottyn. "On a beaucoup dit durant le procès qu'il était un garçon de 20 ans, au moment des faits. Ce n'était pas un garçon, mais un homme de vingt ans. Mais il se comporte, encore aujourd'hui, comme un gamin qui fait signe à la caméra." "Ce procès est unique car on assiste à une grande humanité de la part des victimes, face à l'inhumanité de ce qui a été commis", a-t-elle conclu. (SLE)

Nos partenaires