Procès De Gelder - "Une personne psychotique peut effectuer une préparation si minutieuse"

05/03/13 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Le Vif

(Belga) Une personne qui est psychotique, "peut préparer de tels faits si minutieusement", a répondu mardi soir Guido Stellamans, le psychiatre de la prison de Bruges, à la question du président de la cour d'assises de Gand, Koen Defoort. Le témoin, qui ne fait pas partie du collège des psychiatres judiciaires, a conclu que Kim De Gelder ne disposait pas de toutes ses facultés mentales.

Le psychiatre de la prison est le premier à être entré en contact avec l'accusé le soir des faits qui se sont déroulés à la crèche Fabeltjesland. "Son comportement était dans tous les cas anormal. Il ne disait pas un mot, il n'y avait pas de contact possible. Il était lucide, mais cela n'exclut pas un état de psychose", a expliqué Guido Stellamans. Après quatre semaines, le psychiatre est arrivé à un premier diagnostic. "La schizophrénie et des troubles du spectre autistique ont été retenus. Il s'agit clairement d'un patient psychiatriquement perturbé. (...) Il entendait des voix à douze ans. A 17 ans, il s'est couché sur les rails sur l'ordre d'une voix", a ajouté Guido Stellamans. Le président a demandé si le psychiatre avait alors eu des contacts avec les parents. "Non, selon ses mots (de De Gelder, ndlr), je connaissais l'histoire de sa maladie", a-t-il répondu. "En même temps, nous savons bien que nous ne devons pas croire tout ce que raconte De Gelder", a rappelé Koen Defoort au témoin. "Est-ce que quelqu'un qui est psychotique, prépare de tels faits si minutieusement ? ", a encore voulu savoir le président. "Oui. Vous pouvez difficilement considérer la préparation de ces faits comme normale", a répondu le psychiatre. (232)

Nos partenaires