Procès De Gelder - un nouveau témoignage le 15 mars sur les scanners cérébraux de l'accusé

05/03/13 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la cour d'assises de Flandre orientale Koen Defoort a décidé mardi que le 15 mars, soit le dernier jour consacré aux témoignages au procès de Kim De Gelder, un nouveau témoin, le docteur spécialisé en médecine nucléaire Koen Van Laere, devra donner des explications sur les scanners cérébraux subis par l'accusé.

Procès De Gelder - un nouveau témoignage le 15 mars sur les scanners cérébraux de l'accusé

Des discussions avaient eu lieu lundi sur les deux scanners subis par Kim De Gelder. L'assesseur Hans De Waele avait demandé aux médecins légistes si des conclusions tirées des scanners cérébraux pouvaient être reliées à la responsabilité des actes de l'accusé. "Des parties déterminées du cerveau sont moins bien irriguées. On constate bien quelque chose mais on ne sait pas très bien quelle valeur accorder à cela d'un point de vue psychologique. Il est très délicat de tirer des conclusions quant à savoir s'il est ou non responsable de ses actes", a déclaré le médecin légiste Werner Jacobs. Jaak Haentjens, l'avocat de Kim De Gelder, a reconnu mardi matin qu'aucune conclusion ne pouvait être tirée sur la responsabilité des actes de l'accusé. "Mes experts sont d'avis que des conclusions peuvent bien être tirées en ce qui concerne le caractère violent. Ils font référence à de la littérature de 2011." (PVO)

Nos partenaires