Procès De Gelder - Son papa décrit un garçon gentil et normal

13/03/13 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Le Vif

(Belga) Le père de Kim De Gelder a décrit mercredi un "gentil garçon", normal jusqu'à l'âge de 15-16 ans, bon élève, sportif et bon musicien. L'homme a par moments semblé marqué, avant de s'exprimer avec volubilité devant la cour d'assises de Flandre orientale.

"Kim était précoce pour parler, pour marcher, il se développait bien, c'était un gentil garçon", s'est rappelé le père. "Nous trouvions que Kim était un bon élève, oui." Le père a souvent paru ému en racontant devant la cour les souvenirs heureux de l'enfance de l'accusé. "On a toujours eu une bonne relation père-fils, c'était notre premier né! ", a-t-il assuré, des sanglots dans la voix. C'est à l'adolescence, vers 15-16 ans, que les choses ont changé. "C'est devenu de plus en plus difficile de communiquer avec lui", a reconnu le père. Celui-ci a réfuté l'idée que sa femme et lui auraient interdit à Kim De Gelder d'entamer des études de psychologie. "Il en avait émis le souhait, oui, mais c'est vrai aussi que pendant sa dernière année d'humanité, il avait des problèmes de concentration." Le père a concédé que Kim De Gelder aurait pu concevoir du ressentiment à l'encontre de ses parents de ce manque de soutien. (JAV)

Nos partenaires