Procès De Gelder - "Sa vie a tenu à un fil"

12/03/13 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Le Vif

(Belga) "Quatre ans après les faits, notre fille n'a pas encore passé une seule nuit normale", ont déclaré les parents d'une fillette de quatre mois grièvement blessée à la crèche Fabeltjesland, mardi devant la cour d'assises de Flandre orientale. "Sa vie a vraiment tenu à un fil", a ajouté la mère.

Le bébé a reçu plusieurs coups de couteau à la gorge. "Elle a été emmenée à l'hôpital universitaire de Gand dans un état extrêmement critique. Nous étions désespérés. Elle a été plongée dans un coma artificiel pendant 48 heures et est restée quatorze jours en soins intensifs. (...) Sa vie a vraiment tenu à un fil." Chaque jour, les parents doivent soigner les cicatrices de l'enfant. "Ses cordes vocales ont été sectionnées et cela reste un point faible", a expliqué la mère. "On a longtemps ignoré si elle aurait encore une voix. Pendant longtemps, nous n'avons vu que des larmes, quand elle pleurait. Ce n'est que quelques mois après les faits qu'une nuit, soudainement, nous avons entendu du bruit, et nous avons pleuré aussi. (...) Quatre ans après, notre fille n'a pas encore passé une seule nuit normale. Elle se réveille, paniquée, et est anxieuse." (MUA)

Nos partenaires