Procès De Gelder - Passe d'armes entre l'avocat général et l'avocat de la défense

15/03/13 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Le Vif

(Belga) Jaak Haentjens, l'avocat de Kim De Gelder, et l'avocat général Yves Van Den Berge se sont vivement opposés vendredi en fin d'après-midi, à propos des rapports psychiatriques dont certains extraits ont fait l'objet de fuites dans la presse.

Tout est parti d'une question de l'avocat général à l'un des psychiatres mandatés par la défense pour établir une contre-expertise. "Docteur Ringoet, avez-vous accordé une interview à la presse où vous parliez du dossier? ", a demandé l'avocat général au spécialiste. "Non, pas du tout, c'est juste un journaliste qui me connaît, qui connaît mes méthodes et les conditions que je pose pour m'occuper d'un cas et qui a construit son article comme ça", a répondu Karel Ringoet. Un des avocats des parties civiles a remis le sujet sur le tapis, soulignant que l'interview était tout de même assez précise. "Je n'ai accordé aucune interview", a martelé le témoin. Jaak Haentjens, invité à prendre la parole, s'est indigné qu'on tente de jeter le discrédit sur son témoin. Il a insisté sur le fait qu'il n'avait pas sollicité des psychiatres afin d'obtenir à tout prix un diagnostic d'irresponsabilité pénale, mais bien pour pouvoir travailler en toute indépendance. Il a regretté que l'avocat général fasse grand cas de l'article sur Karel Ringoet "alors que le jour où le rapport psychiatrique a été déposé, un lundi en début d'après-midi, on pouvait déjà en lire de larges extraits dans la presse du matin". L'avocat général s'est levé pour s'indigner et rappeler qu'en effet, l'avocat avait même déposé plainte contre les cinq membres du collège d'experts, ce qui leur a valu de s'expliquer en correctionnelle. "Mais c'est une violation du secret professionnel! ", s'est étranglé Jaak Haentjens. "Et le procureur général d'Anvers a meme plaidé pour que les peines pour cette infraction passent de 3 à 5 ans de prison." Les psychiatres ont été acquittés. C'est finalement le président Koen Defoort qui a mis fin à la passe d'armes. (SLE)

Nos partenaires