Procès De Gelder - "Pas de syndrome mais bourré d'antipsychotiques"

05/03/13 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Le Vif

(Belga) "On dit que De Gelder ne présente pas de syndrome, mais il est bourré d'antipsychotiques. Pourquoi? C'est la question cruciale, selon moi", a indiqué l'avocat Jaak Haentjens concernant la prise de médicaments de son client, après le témoignage mardi midi du médecin et pharmacien Jan Cordonnier devant la cour d'assises de Gand.

Ce dernier a indiqué que Kim De Gelder prend notamment du Zyprexa et du Risperdal comme antipsychotiques et du Efexor comme antidépresseur. Jan Cordonnier a par ailleurs affirmé qu'en prison, des antipsychotiques sont aussi administrés à des patients non-psychotiques. Questionné sur le type de médicaments qu'il prend actuellement, De Gelder a répondu: "Ca, je ne sais pas le dire. Je reçois une médication de l'infirmière ou des gardiens. Une pilule le matin et deux le soir". Il a été constaté que l'antipsychotique Zyprexa n'était plus présent dans le sang de De Gelder à un moment, bien que cela lui était prescrit. "Nous nous basons donc sur le fait qu'il ne le prend plus depuis un petit temps déjà. Son antidépresseur Efexor, il le prend encore", explique le médecin. "Cela devient une histoire hallucinante", a réagit l'avocat de l'accusé. "Si j'examine vos tableaux, il a pris quasi en continu du Zyprexa et de l'Efexor. Du Zyprexa lui a donc été administré mais n'a jamais été retrouvé. Vous devez maintenant m'expliquer, comment il aurait tout jeté? (..) On dit que De Gelder ne présente pas de syndrome, mais il est bourré d'antipsychotiques. Pourquoi? C'est la question cruciale, selon moi." L'avocat de la partie civile Jef Vermassen est également intervenu. "Selon le prélèvement de sang, il ressort qu'il prend bien l'antidépresseur mais pas l'antipsychotique. Il connaît donc la différence". Affirmation que Me Haentjens a contestée: "il reçoit deux pilules et il ne sait pas les distinguer l'une de l'autre". (COC)

Nos partenaires