Procès De Gelder - Ouverture d'une enquête après des messages contre une partie civile publiés sur Twitter

12/03/13 à 19:53 - Mise à jour à 19:53

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet de Gand a ouvert une information après que des messages menaçants à l'encontre d'une partie civile au procès de Kim De Gelder ont été publiés sur Twitter, a appris l'agence Belga auprès de la porte-parole du parquet, An Schoonjans.

Un certain "CoolDehLa" s'en prend sur le réseau social Twitter au journaliste Bart Van Belle, dont l'enfant était accueilli à la crèche "Fabeltjesland" mais n'a pas été blessé. L'auteur du tweet met en cause le manque d'objectivité du journaliste dans cette affaire et entame une discussion avec lui sur le réseau social. Les messages sont devenus menaçants et l'auteur s'en est également pris à la justice. Quelques heures plus tard, l'auteur "CoolDehLa" a notamment publié "@ParketGent hallo parket gent, mijn naam is ahmet duran en ik ga bart van belle een bezoekje brengen. Heeft u daar problemen mee? Come at me". ("Au parquet de Gand: Hello parquet de Gand, mon nom est ahmet duran et je vais rendre une petite visite à bart van belle. Ça vous pose problème? Venez alors"). Le parquet a ouvert une information sur base de ce dernier message. (JAV)

Nos partenaires