Procès De Gelder - "Nous sommes très reconnaissants à Tante Rita d'avoir encore notre enfant"

11/03/13 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

(Belga) "Nous sommes très reconnaissants à Tante Rita (une des puéricultrices, ndlr) d'avoir encore notre enfant. En maintenant fermée la porte de la chambre où notre fille dormait, elle nous a fait le plus beau des cadeaux", a déclaré la maman d'une fillette de 5 mois, sortie indemne de la tuerie de la crèche Fabeltjesland à Termonde.

Leur fille était "un bébé énergique qui savait déjà ce qu'elle voulait", a témoigné la maman lundi après-midi. Le jour des faits, elle a eu du mal à croire que sa fille n'avait rien. "A la radio, on entend qu'il y a neuf morts et vingt blessés. Je me suis immédiatement rendue à la crèche. A ce moment-là, on ne peut pas croire que son enfant n'est pas blessé. On pense qu'ils veulent juste que vous arriviez en sécurité à Termonde." La maman s'attendait à ce qu'on lui annonce la mauvaise nouvelle, mais a repéré sa fille assise sur les genoux d'une "tanteke", le surnom donné aux puéricultrices. "Je pense que nous avons eu beaucoup de chance", a déclaré la maman. Sa fille dormait dans la chambre dont une des puéricultrices a barré l'entrée à Kim De Gelder. "Nous n'aurions plus notre enfant, si Tante Rita n'avait pas retenu la porte. Notre fille est une enfant joyeuse. Elle n'avait pas d'égratignure, pas de bleus. Tout ça grâce à Tante Rita." Tout comme d'autres couples, les parents ont également remercié les autres "tantekes". Ils s'inquiètent du moment où leur enfant apprendra ce qui s'est réellement passé. "A un certain moment, nous devrons lui raconter et son sentiment de sécurité dans la société sera peut-être entamé. Nous ne savons pas comment elle y réagira", a poursuivi la maman. Le président Koen Defoort a suspendu l'audience jusqu'à mardi 10h00, une heure plus tard que d'habitude, en raison des chutes de neige annoncées. (232)

Nos partenaires